Zone client

Mon remède pour l'hyperemesis gravidarium

Jeudi le 27 septembre 2018

Par : Mylène Lavoie

J’ai trouvé un remède à l’hyperemesis gravidarium!

L’enfer, voici comment certains qualifiaient ma première grossesse.  Une grossesse si attendue!  Une attente de presque 4 ans avant de tenir notre petit miracle dans nos bras. Une attente parsemée de hauts et de bas, de rendez-vous médicaux, d’incertitudes, de déceptions, d’aller-retour au « magasin du dollar » pour acheter des tests, d’injections, d’examens, d’inséminations, d’une fausse couche, bref, un peu plus de 3 ans à vivre dans l’attente de cette fameuse grossesse! 

Quelle joie enfin d’avoir un petit être vivant qui se développe à l’intérieur de moi, un cœur qui bat… enfin et ce, naturellement, par nous-mêmes!  Une grande fierté, un accomplissement de couple. J’étais toutefois loin de me douter de tout ce qui m’attendait, moi qui pensais avoir trouvé le bonheur parfait! 

Comme plusieurs femmes, j’ai eu des nausées et vomissements en début de grossesse… « ça va passer après 3 mois, tu vas voir » qu’on me répétait sans cesse. Je ne m’en faisais pas, j’étais sur mon beau nuage… j’étais enfin enceinte!! Les semaines passaient, mon bébé grandissait, mais moi, je maigrissais, je vomissais et j’étais grise-verte!! Les vomissements s’intensifiaient de plus en plus et se déroulaient principalement la nuit, sans parler des nausées constantes pendant le jour.  Même plus capable de me brosser les dents… le cœur me levait à chaque fois!  

Diagnostic : hyperemesis gravidarium (ou si vous préférez, la forme grave des vomissements de grossesse), arrêt de travail, repos complet, médication dans le plafond (12 comprimés de Diclectin par jour!), gavage, la joie quoi! Rien à faire, nausées et vomissements m’accompagnaient jour après jour, du premier mois au sixième mois!  Les gens tentaient de m’encourager en me disant que ça allait passer, qu’au moins je ne prendrais pas trop de poids, que mon bébé serait tranquille une fois né… Là, j’étais tannée! Rester chez-moi à ne rien faire, ce n’était pas moi! Juste pour vous dire, même regarder la télévision et tricoter m’étourdissait et me donnait mal au cœur!  Même pas capable de cuisiner, tout me levait le cœur! 

En réfléchissant bien comme il faut (j’avais le temps!), je me suis dit que pour être bien et avoir un bon équilibre dans ma vie, j’avais toujours eu le besoin de bouger.  L’entraînement avait toujours été mon moyen de canaliser mon stress, de prendre du temps pour moi et d’obtenir un sentiment de satisfaction et de bien-être.  En faisant des recherches, je suis tombée sur le site Internet de Bougeotte et Placotine, un centre d’entrainement spécialisé pour femmes enceintes et mamans. Je me suis tout de suite dit : « Oui! C’est ça que ça me prend, pis en plus, c’est à côté de chez-moi »!  Je me suis donc inscrite au ballon bédaine à la succursale de St-Nicolas. 

J’étais motivée, mais honnêtement, je n’étais plus certaine du tout de ma décision la veille du premier cours… J’étais stressée, plusieurs pensées hantaient mon esprit « tout d’un coup je vomis dans le cours; la honte!! Je vais avoir l’air de quoi? Je ne suis plus en forme, je ne bouge plus depuis 6 mois. Je ne sors presque plus de chez-moi; mes habiletés sociales sont probablement disparues. Je ne connaîtrai personne… ».  STOP le maudit hamster!! Tu es inscrite, tu as payé, tu y vas, c’est tout!  

LA MEILLEURE DÉCISION DE MA GROSSESSE!! 

Entraîneure accueillante, femmes enceintes sympathiques (toutes avec des réalités et bobos différents), un entraînement adapté à nos situations. Bon, je l’avoue, j’étais rouillée et raquée le lendemain, mais quel beau moment! En plus, pas de nausée pendant et après le cours. Enfin une belle nuit de sommeil! Plus les semaines et les mois avançaient, plus j’étais en forme, plus je bougeais et moins je vomissais! J’ai même pu réduire ma quantité de Diclectin! 

Ma médecin n’en revenait pas de voir à quel point mon teint avait changé; j’avais échangé le gris-vert contre le rosé! Ok, d’accord, je vous l’accorde, ça n’a pas toujours été facile de me motiver à me rendre au cours considérant le fait que j’étais fatiguée et que j’avais quand même encore mal au cœur régulièrement. Mais en voyant les bienfaits de l’entraînement sur moi, j’ai décidé de prendre 2 cours chez Bougeotte et Placotine la session suivante.  

Résultat : deux fois moins de vomissements, à presque plus rien!  Pendant le dernier mois de ma grossesse, j’étais au meilleur de ma forme dans tous les sens du terme!  Lorsque le jour J est arrivé, j’étais maintenant bien reposée et en grande forme physique et mentale pour mettre au monde ce petit bébé mystère! 

Bougeotte et Placotine a été un élément très significatif et positif de ma grossesse.  J’y ai rencontré des gens passionnés et compétents et le plus important, j’y ai retrouvé ma santé, mon équilibre!  

Je vous recommande donc d’essayer ce remède! 


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire