Zone client

MAMAN, AS-TU PRIS SOIN DE TOI AUJOURD’HUI?

Mardi le 5 mai 2020

Par : Alexandra Graveline- Ambassadrice Maisonneuve-Rosemont

 Par Alexandra Graveline, maman, professeure de yoga et fière ambassadrice Bougeotte et Placotine Maisonneuve-Rosemont

Je suis encore relativement nouvelle dans l’univers de la maternité, mais il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour expérimenter le fait qu’il est difficile de prendre soin de ma famille si je ne prends pas soin de moi. “You can’t pour from an empty cup”, comme disent les Anglais! 

Ce constat m’est apparu particulièrement évident, quand, trois mois après mon accouchement, je me suis retrouvé les batteries complètement à plat. J’ai alors entrepris d’inclure dans ma journée des petits moments pour moi. 

On lit souvent sur l’importance du self-care pour les mamans, mais comment faire pour intégrer le tout à une routine déjà chargée? Je vous partage ici bien humblement quelques trucs simples qui m’aident à y parvenir. 

S’accorder le droit de ralentir

Une démarche vers le mieux-être commence souvent ici. Oui, je sais, ce n’est pas évident. Lorsqu’on devient parent, force est de constater que notre monde ne tourne plus au même rythme. Ce ralentissement est une invitation à laisser de côté nos standards de performance afin de revoir nos priorités.

Alors concrètement, comment ça se vit la maternité en slow? Il est difficile pour moi de répondre à cette question pour vous, mais voici quelques pistes qui fonctionnent pour moi :

  • Je prends le temps de jouer avec mon fils en ne faisant rien d’autre que de l’observer, tout simplement. Je tente d’être totalement présente sans penser aux tâches qui m’attendent. Pour m’aider, je mets de côté mon téléphone intelligent et je m’installe au sol avec lui.
  • J’apprends à accepter que le ménage ne soit pas parfait et qu’il me faille parfois plus de temps pour accomplir une tâche ménagère. 
  • J’essaye de ne plus me mettre la pression de répondre à mes messages dans l’immédiat. Avec un bébé, rester à jour dans ses nombreux textos et courriels est pour moi une mission quasi impossible.
  • Je m’accorde le droit de faire une sieste en même temps que mon bébé (ou avec mon bébé, quel plaisir!) sans aucune culpabilité lorsque je me sens fatiguée.
  • J’apprends à dire non à une invitation ou à un engagement qui ne cadre pas avec mes envies profondes ou avec la réalité de ma vie de famille.

Cela m’amène à vous parler d’autocompassion. Un aspect super important si vous décidez de prendre activement soin de vous : commencez par être douce avec vous-même!  La perfection n’existe pas et, en tant que parent, on fait son gros possible. Ça fait juste du bien de se le rappeler quotidiennement.

Profiter des siestes

C’est bien beau, me direz-vous, mais combien de temps va durer la prochaine sieste? Ça, nul ne le sait! Voilà pourquoi je vous partage ce truc : utilisez les 20 premières minutes du dodo pour VOUS!

Trouvez ce qui vous fait du bien et prenez ce moment-là pour le faire. Ça peut être de lire un livre avec votre café (chaud), de faire du yoga, d’écouter un podcast, de vous faire une pédicure… Et ensuite, si la sieste s’allonge – à votre plus grand bonheur – vous aurez du temps pour autre chose. Sinon, vous aurez au moins pris un peu soin de vous dans votre journée.

Intégrer l’activité physique à l’horaire

Je ne sais pas pour vous, mais chaque fois que je bouge, ça me donne un regain d’énergie incroyable! Avec des enfants, ça prend une bonne dose de motivation pour continuer à faire du sport et c’est souvent une des premières choses qu’on néglige, malheureusement. 

Mon truc est d’intégrer le sport dans mon horaire en le mettant clairement à mon agenda et en planifiant ma semaine autour de ça. Je vous encourage à identifier les moments qui fonctionnent le mieux pour vous et la fréquence qui vous convient. Personnellement, j’essaye d’être réaliste en fonction de mes autres obligations, question de ne pas me mettre une pression inutile. 

Aussi, j’aime intégrer bébé à mon activité et l’installer à proximité quand je bouge. Pour moi, c’est là un des plus grands atouts de Bougeotte et Placotine. En tant que maman, c’est tellement précieux de pouvoir s’entraîner tout en prenant soin de nos petits sans aucune culpabilité.

Également, je me fixe chaque session un objectif réaliste et clair. Je vous encourage à partager votre objectif avec votre coach B&P, votre partenaire de vie ou avec un proche, dans le but d’avoir une petite tape quand la motivation n’est pas au rendez-vous ou même de l’aide. Ça fait toute la différence!

Et finalement, choisissez une activité que vous aimez. C’est tellement important d’avoir du plaisir en bougeant. 

Adopter une routine de sommeil

J’ai récemment décidé de changer ma routine de sommeil puisque mon fils, comme beaucoup de bébés, se réveille aux aurores. En me couchant plus tôt, je peux mettre quelques heures de repos supplémentaires en banque chaque semaine.

Comment je m’y suis pris, moi qui suis plutôt un oiseau de nuit? J’ai identifié une heure fixe à laquelle je cesse toute activité pour me préparer à aller au lit. Je monte alors faire ma toilette et j’envoie à mon cerveau le message que le dodo approche.

Afin de favoriser un endormissement rapide et un sommeil réparateur, je me déconnecte des écrans idéalement 30 minutes avant le coucher et je lis un bon livre. Pour m’aider, j’ai pris la décision de ne plus apporter mon téléphone dans la chambre et j’ai opté pour un cadran. 

Je tente de respecter cette routine tous les soirs, même si l’envie de rester debout est parfois très forte. Et bien entendu, je m’accorde une certaine flexibilité afin d’avoir une vie sociale et du temps pour mon couple.

Respirer et se concentrer sur le positif

Le bien-être, en plus d’être physique, est aussi mental. Même si j’aimerais méditer chaque jour longuement, la vérité c’est que j’ai rarement ce temps. J’essaye donc de prendre quelques minutes ici et là pour me poser et prendre de profondes respirations. Mon endroit de prédilection pour m’arrêter et respirer est la douche. C’est mon petit rituel où je me connecte à ce que je ressens aujourd’hui sans jugement et où je prends soin de moi. Je vous encourage à essayer ou à trouver votre propre moment de calme. 

J’ai aussi choisi de placer un petit « carnet de gratitude » à côté de mon lit. J’aime bien prendre quelques instants avant le dodo pour écrire les choses pour lesquelles je suis reconnaissante dans ma journée ou dans ma vie. Rien de mieux que de les relire au réveil pour se donner le sourire!

La respiration et la gratitude sont pour moi deux outils puissants qui permettent de revenir dans le moment présent et de se concentrer sur le positif, sans prendre beaucoup de temps.

Sur ce, chères mamans, je vous souhaite sincèrement de trouver des moments, aussi simples soient-ils, pour prendre soin de vous!

Alexandra  


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire