Zone client

YOGA PRÉNATAL : avantages et précautions

Lundi le 30 mai 2016

Par : Catherine Lapointe-Dubois

Yoga prénatal, on en entend beaucoup parler et on en connait généralement les bienfaits. De nombreux enseignements existent et on peut même dire que dans tous les styles de yoga, une variation qui propose le prénatal est disponible. Toutefois, c'est avant tout l'intention du cours qu'il faut observer pour mieux comprendre la vocation du yoga prénatal. Zoom sur l'intention du cours et les avantages de participer à une classe en prénatal versus une autre pour tous, durant la période périnatale.

  1. SÉCURITÉ : En yoga prénatal, comme dans tous les types de cours que vous rechercherez pendant la grossesse, la première intention à souhaiter est : la pratique sécuritaire. Non, la grossesse n'est pas une maladie, on veut simplement garder l'oeil sur la condition de la mère au début et tout au long de la session, et s'assurer que les séances sont pensées afin que la future maman et son bébé vivent un moment unique et bénéfique.

 

  1. RENFORCEMENT : Ce que l'on souhaite avant tout, c'est travailler en renforcement des muscles stabilisateurs et responsables du maintien de la bonne posture (gaine abdominale, plancher pelvien, intercostaux, dorsaux, fessiers, etc.) . Ainsi, la maman risque moins de vivre de grands inconforts liés à la modification de sa posture, étant donné la présence de bébé dans son corps. Cela revêt un grand avantage pour la mère de penser que travailler sa posture pourra l'aider à ne pas, ou du moins à un niveau moindre, souffrir de maux de dos ou de douleurs sacro-iliaques.

 

  1. ADAPTATION : Les enseignantes de yoga qui ont une formation de base de professeure de yoga (minimum de 200h ) ont fait un court survol des clientèles particulières, dont la femme enceinte, pendant leur formation, mais cela dépend énormément du style de yoga étudié, de l'approche du formateur, etc. Assurez-vous que votre professeure est formée surtout en périnatalité et peut cibler (mais non diagnostiquer) des problèmes fréquents de la grossesse, tels que douleurs à la symphyse pubienne, sacro-iliaque, haute ou basse pression, etc., pour ainsi mieux adapter la séance. En classe de yoga pour tous, votre enseignant n'est pas tenu de faire une classe spéciale pour vous, c'est pourquoi une classe de catégorie prénatale est le mieux que vous pourrez trouver.

 

  1. ARRÊTER LE TEMPS : La grossesse, même si elle peut parfois sembler longue en terme d'inconforts physiques, passe toujours très (trop) rapidement pour bon nombre d'entre nous. Le fait de prendre un moment par semaine (ou deux-trois!) pour respirer consciemment, travailler en renforcement sécuritaire, et méditer* vous permettra de mieux vivre chaque moment, et de vous adapter aux différents changements que vous vivrez.

 

  1. PRÉPARER L'ACCOUCHEMENT : On ne pourra pas passer outre ce moment, qui est souvent anxiogène pour la future maman, et l'angoisse liée à la peur de souffrir est souvent le premier élément sur lequel on travaille en classe de yoga prénatal. Que vous soyez au tout début de la grossesse et que vous vous tourniez vers un cours de yoga dynamique adapté aux femmes enceintes, vous apprendrez aussi à créer un espace de calme intérieur, sans nécessairement entendre parler de l'accouchement tout de suite, car vous n'êtes pas rendues là dans votre processus et c'est parfait ainsi. Plus votre grossesse avancera, plus vous aurez l'envie d'un cours plus axé sur cette préparation, et le 3e trimestre est souvent la période clé pour s'y plonger. Néanmoins, à tout moment, même si le thème de l'accouchement n'est pas directement mentionné, l'intention du yoga est toujours de nous donner des outils pour calmer le mental, et vous développerez des outils de gestion du stress tout au long de votre grossesse.

 

  1. DÉMYSTIFIER : Si quand vous pensez aux classes de yoga prénatal vous avez en tête un cours long, ennuyant, où vous aurez le sentiment de ne pas être à votre place si vous ne connaissez pas le terme Chakra, sachez qu'il existe autant d'approches que de professeures. Souvent formées de différents horizons, les professeures de yoga ont à coeur le confort des participantes et cherchent à créer une classe qui plaise à toutes les mamans, même si elles n'ont jamais fait de yoga. Certaines mettent plus d'emphase que d'autres sur l'aspect renforcement musculaire du cours, d'autres vous feront vivre des séances plus lentes et plus théoriques. L'important est que vous trouviez un cours où vous vous sentez accueillie et que votre professeure soit à votre couleur, en plus de connaitre la condition toute particulière de la femme enceinte.

 

*MÉDITER : vous n'avez jamais médité? C'est parfait, vous apprendrez des techniques très faciles qui pourront vous servir toute votre vie, et votre professeure n'attend pas de vous que vous restiez en position du lotus pendant de longues minutes à faire le vide dans votre esprit! La méditation, c'est seulement apprendre à observer l'intérieur (angoisse, fatigue, fébrilité, boum d'énergie, etc.) et les pensées aussi, mais sans s'y attacher. Un bel outil pour votre vie de maman qui, il faut le dire, nous apporte un bon lot de défis à relever... :)

 

Bonne grossesse et bonne pratique de yoga à toutes les mamans!


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire