Zone client

La dépression postpartum

Samedi le 22 septembre 2018

Par : Sarah Baribeau

Saviez-vous que la dépression portpartum touche environ 9 % des nouvelles mamans dans les 12 mois après l'accouchement dont 54 % dans le premier mois. 
La dépression portpartum est encore un sujet tabou chez les mères. 

Pourtant la dépression postpartum est présente et est souvent dû à une prédisposition génétique et/ou aux changements hormonaux. 

Nous avons reçu un beau témoignage très touchant d'une cliente ayant vécu une dépression portpartum et afin de sensibiliser les autres mamans, nous avons eu son accord pour le partager. 

Prenez soin de vous les mamans! 

Témoignage: 

Je suis une jeune femme hyper active, positive, fonceuse & qui a toujours été très performante autant dans ma vie professionnelle que personnelle. Loin de moi l’idée de me vanter ici, je veux simplement vous parler un peu de moi afin que vous compreniez mieux la suite. Depuis plusieurs années, je m’épanouissait grandement dans une magnifique carrière dans le domaine financier, le tout, en m’impliquant bénévolement auprès d'une fondation, de m’entrainer régulièrement, d’entretenir un superbe réseau d’amis & finalement de travailler comme chargé de cours de temps à autre. Bref, tout allait à merveille & j’étais en plein contrôle de ma vie.

C’est en avril, à la suite d’un magnifique mariage avec un homme fabuleux, qu’une nouvelle étape de ma vie a débutée. J’ai alors découvert que je portais en moi la vie, une magnifique petite fille attendue pour décembre.

J’ai eu une grossesse fabuleuse, je me sentais belle & j’avais de l’énergie à revendre, ce qui me permettait de maintenir toutes mes activités personnelles & professionnelles (la veille de mon accouchement, j’ai fait un 5km de course… J). 

Ma puce est née à terme à la suite d’un accouchement très exigeant, mais nous étions toutes les deux en santé, c’était ce qui importait le plus! Toute la famille était de retour à la maison après quelques jours et comme c’était la période des fêtes, notre maison fourmillait de visite pendant les premières semaines de vie de notre belle princesse. Nous étions aux anges, avec un bébé adorable qui dormait bien.

Le tout a pris un tournant différent au moment où la ‘frénésie’ de la naissance c’est dissipée et où mon conjoint est retourné sur le marché du travail. Je me retrouvais maintenant seule à la maison, dans la période la plus froide de l’hiver, avec un bébé naissant fragile & en constant besoin d’attention. J’ai alors réalisé que ma vie avait changée. Je réalisais que je perdais le contrôle, je ne pouvais plus décider ou planifier mes horaires, je devais suivre celle d’un petit être pourtant tellement inoffensif, mais également tellement exigeant.

Plus le temps passait, plus les journées étaient difficiles. 

Je ne comprenais absolument pas ce qui se passait dans ma vie, ça devait être un moment heureux, j’avais un magnifique bébé en santé & un mari merveilleux pour partager ce bonheur, mais pourtant, juste le mot bonheur me semblait tellement inatteignable…Et voilà, j’y était, j’étais en dépression post partum. 

Je suis une personne hyper rationnelle & cartésienne, ce qui a été d’une utilité immense dans cette grande épreuve, car j’ai par moi-même admis & accepté la situation, j’étais en dépression et j’avais besoin d’aide. Je me suis donc volontaire présenté à l’urgence, j’ai fait un séjour de 5 jours en psychiatrie à la suite de quoi, j’ai entrepris une psychothérapie cognitive, le tout conjugué avec une dose importante d’anti dépresseurs. Moi, une jeune femme énergique & accomplie, je prenais maintenant des anti dépresseurs & je n’avais pratiquement plus le gout de vivre. Je ne pouvais pas croire que cela m’arrivait, à moi !

J’ai alors puisé au plus profond de mon âme pour trouver la force d’avancer et d’être présente pour voir ma belle princesse grandir. Je devais également continuer pour être présente pour ma famille et mes amis qui m’ont épaulé, chaleureusement et sans jugement, tout au long de ma dépression. Jamais je ne saurai trouver les mots pour leur démontrer toute ma reconnaissance, sans eux, vous n’auriez pu lire ces mots.

Et c’est exactement à ce moment que vous entrez en place dans mon histoire. J’ai débuté mes cours chez Bougeotte & Placotine en avril. J’ai commencé avec le cours de Pilates avec la réconfortante Solène et le cours TRX avec la pétillante Natacha. Ensuite, dans les sessions suivantes, j’ai fait plusieurs cours dont TRX & Mix Mom avec Michelle, une vrai soie cette jeune femme! Votre entreprise a été d’une aide monumentale dans ma réhabilitation.

Dans un premier temps, j’avais en quelque sorte un horaire, de petits objectifs quotidiens qui me motivaient à sortir de ma torpeur. Ensuite, j’ai rencontré des coachs merveilleuses, motivantes & tellement réconfortantes. Vos visages souriants & familiers aiguillaient mes journées grises. L’attention que vous portiez à ma petite princesse étaient également tellement apprécié, je pouvais bouger et m’entrainer librement, car je savais que vous étiez toujours prêtes à prendre le relais avec ma fille au besoin. Finalement, j’ai rencontré d’autres mamans, des femmes qui vivaient ce que je vivais & qui partageaient mes bons moments comme ceux qui étaient plus sombres. Je revivais tranquillement, tout en élargissant mon réseau de contact en plus de retrouver la forme!

Quelques mois plus tard, me revoici, la pétillante jeune femme & maintenant jeune maman comblée de bonheur, en forme plus que jamais (physiquement & mentalement), et ce, en partie grâce à vous. Je tiens encore une fois à remercier sincèrement toute l’équipe. Vous faites beaucoup plus que d’aider les mamans à retrouver la forme, vous fournissez un soutien moral indescriptible en plus de nous donner accès à un lieu réconfortant.

Encore une fois, un sincère merci à toute l'équipe. 

Merci à notre cliente pour ce beau témoignage! On lui souhaite que du bonheur!

O'Hara MW, Wisner KL , Perinatal mental illness: definition, description and aetiology, Best Pract Res Clin Obstet Gynaecol. 2014 Jan;28(1):3-12

Vesga-López O, Blanco C, Keyes K, Olfson M, Grant BF, Hasin DS , Psychiatric disorders in pregnant and postpartum women in the United States,
Arch Gen Psychiatry. 2008;65(7):805

 


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire