Zone client

Mes dégâts post accouchement et ce qui vient après; la rééducation

Lundi le 27 mai 2019

Par : Mylène Lavoie

Périnée, plancher pelvien, transverse, diastase, tous des nouveaux mots ajoutés à mon vocabulaire suite à mon accouchement, en plus de tous ceux rattachés au nouveau-né!  

Après une attente de plus de trois ans avant d’être enfin enceinte de mon premier trésor, l’accouchement était évidemment la suite logique. J’étais prête et j’étais convaincue que ça se passerait bien. J’avais confiance en mon corps et à ses réactions! Bien que cet événement soit sans aucun doute le plus beau moment de toute ma vie, il est malheureusement venu avec quelques contraintes. On va se le dire, il a fait du « dégât »! J’en étais découragée par moment, mais si je peux vous rassurer, je réalise aujourd’hui que les traces laissées suite à l’accouchement s’estompent avec le temps.

Au départ, je pensais que j’avais eu un bel accouchement, même si tout ne s’était pas passé comme prévu selon mon plan de naissance, que la ventouse avait été utilisée, que mon bébé était en arrêt respiratoire et qu’il avait été hospitalisé 1 semaine après sa naissance. J’en gardais quand même un très bon souvenir! Mais que dire de la rééducation et du retour à l’entraînement. Bien que j’aie été très bien accompagnée par l’équipe de Bougeotte et Placotine et ma physio périnéale, j’avais l’impression de faire du surplace par moment! Contraction du périnée...euh... quoi, comment? Rien ne se passait. Mon corps m’avait lâché! Il ne répondait plus à ce que je lui demandais! Malgré mon cours de Premiers Pas de Maman et mes nombreux suivis en physio, j’étais loin de pouvoir enfiler mes espadrilles de course après 3-4 mois post accouchement. 

J’avais tellement envie de bouger, de m’entraîner, de courir. Heureusement, des cours qui visent la rééducation étaient offerts chez Bougeotte. J’ai donc dû faire un pas en arrière en abandonnant les cours plus avancés et suivre des cours plus adaptés à ma situation. C’était difficile, j’étais découragée! J’avais un certain deuil à faire dans l’immédiat, mais je n’avais pas dit mon dernier mot! Ceux qui me connaissent pourront vous dire que je ne suis pas du tout du type Yoga ou Pilates... Je n’avais pas le choix si je voulais repartir la machine! J’ai pris ça comme un défi et savez vous quoi? J’ai adoré le Pilates! Les exercices font travailler les muscles autrement et j’étais raquée après les cours! Quelle belle sensation je retrouvais! En plus, j’ai connu des femmes qui vivaient sensiblement la même chose que moi, et même pire. Ça faisait du bien de ne pas me sentir seule dans cette situation. 

C’est après 7 mois post accouchement et plusieurs rendez-vous en physio que j’ai pu officiellement reprendre la course fractionnée, mais ce n’était pas parfait. Ce n’était plus si grave, j’avais trouvé d’autres activités et les cours chez Bougeotte me permettaient de pousser la machine!  

Avant même de pouvoir reprendre complètement mes activités, j’ai appris que j’étais enceinte de mon deuxième trésor! Oui, oui, plus de trois ans pour le premier et trois mois pour le deuxième! Quelle belle surprise! J’étais très heureuse de cette belle nouvelle, mais à la fois découragée... j’allais devoir tout recommencer! Et bien savez-vous quoi... pas du tout!! Je vous confirme que chaque femme est différente, chaque grossesse est différente, chaque accouchement est différent et j’ajoute que chaque rééducation est différente! 

Pour cette deuxième rééducation, je suis partie sans attente et j’étais prête à y aller étape par étape. C’est déjà plus facile sur le moral avec cette attitude je pense. Me voici donc 2 mois post accouchement et j’en suis au même niveau qu’après cinq mois à mon premier! La diastase se referme plus rapidement, la contraction du périnée est plus efficace et je n’ai pas eu de fuite urinaire... même en éternuant! C’est super! Je poursuis donc ma rééducation en suivant 2 cours par semaine chez Bougeotte (Gainage posturale et TRX Gainage), tout en étant suivi en physio. J’ai comme objectif un retour progressif à la course sous peu et reprendre des cours plus intenses chez Bougeotte! 

Grâce à cette équipe merveilleuse, je peux réaliser mes objectifs sportifs et que dire des autres mamans que j’y rencontre... Ça permet de sortir et de socialiser, ce qui rend le congé de maternité beaucoup plus intéressant et stimulant, selon moi!

 

 


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire