Zone client

Ha les FIT MOMS....Joanie et Anne-Marie

Dimanche le 17 juillet 2016

Par : Sarah Baribeau

Afin de faire suite au dernier blogue «Ha Les Fits Moms», j'ai envie de vous présenter plusieurs mamans qui selon moi sont des modèles de mamans en forme, épanouies et équilibrées. En voici 2, bonne lecture!

Joanie St-Pierre

Voici Joanie Saint-Pierre. Joanie travaille pour North Face en plus d'avoir créé le merveilleux blogue Ti-Mousse dans brousse qui est un outil formidable pour les familles «trippeuses» de plein air. Voici ses réponses!  

Pourquoi j’avais hâte de recommencer à bouger après mon accouchement ?

Se définir comme une maman c’est certainement la plus belle réalisation d’une vie mais est-ce  véritablement la seule manière de se définir après l’arrivée de mini ? Pour moi, il importe de ne pas oublier  que je suis également une femme, une amie, une sœur, une partenaire de vie et très certainement une  sportive!

Une femme pour qui l’activité physique et le grand air se sont transformés en un mode de vie. C’est une  façon d’éliminer mon stress et mes mauvaises énergies, une façon de conserver mon équilibre de vie et  mon bien-être. La nature m’a toujours apporté un immense apaisement, même en plein milieu du fleuve  l’hiver à -20*C. Peut-être me jugerez-vous mais c’est étrangement pour le calme, la sérénité, le  dépassement physique et mental et le fait de me retrouver avec des amies passionnantes que j’ai pris la  décision, et surtout les moyens, de poursuivre mes saisons de canot à glace tout en étant une mère  présente et disponible. Comment est-ce possible de sentir autant de bien-être et de plaisir dans la douleur  direz-vous ? Et bien, par le bonheur que me procurent le fleuve et mes amies, cumulé avec une préparation physique et mentale nécessaire, voire essentielle au bon déroulement d’une course de canot à glace. Pour apprécier ce sport pour lequel j’ai définitivement développé une relation d’amour-haine mais qu’au final j’adore, il est primordial de s’entrainer et de prendre au sérieux les mois précédent la saison de courses. 

Qu’est-ce qui me motive à rester active / compétitionner ?

Être une maman c’est vivre quotidiennement des sentiments de culpabilité, des questionnements, des inquiétudes et des moments de grande fatigue, ensemble et chacun étant des justifications faciles et véritables afin de ne pas prendre les moyens pour trouver le temps de s’entrainer et de rapidement oublier les autres rôles qu’une mère de famille peut jouer. Choisir de faire de sa santé physique et mentale une priorité est pour moi une façon de montrer l’exemple et de transmettre des valeurs essentielles à ma famille et mon entourage.

Ajuster son horaire afin de rester active demande une bonne dose de volonté mais qui est très vite récompensé. Certaine voudront prendre un spa, faire de la lecture ou dormir mais, pour moi, un entrainement à 6h le matin a le même effet sur mon niveau d’énergie qu’une sieste d’une durée équivalente. Je ne m’entraine pas pour avoir un corps de rêve en calculant le nombre de calories dépensées durant un entrainement, loin de là ! Je m’entrainement plutôt pour être bien dans ma peau, être plus patiente avec ma petite fille, augmenter ma joie de vivre et mon niveau d’énergie et entretenir mes passions... car oui, je suis une passionnée ! Passionnée par ma famille, par mes amis, passionnée par la nature, les glaces, le fleuve, le courant et passionnée par les dépassements possibles qu’une nouvelle maman peut faire ! Et vous, qu’est-ce qui vous passionne ?

ANNE-MARIE GAUTHIER

Anne-Marie Gauthier a deux garçons : Jules aura 5 ans cet été, et Grégoire a 2 ans et demi. Anne-Marie est  une ex-athlète en planche à neige, et est passionnée de vélo de montagne, de course à pied, de ski de fond  et de ski alpin. Elle est coordonnatrice aux communications et relations publiques à la Commission de la  capitale nationale du Québec, un organisme gouvernemental. Vraiment une fille géniale! Voici ce qu'elle avait à dire!

Pourquoi j’avais hâte de recommencer à bouger après mon accouchement ?

J’ai commencé à courir de façon régulière quelques semaines après avoir accouché de mon premier garçon.  Je cherchais un sport facile à faire avec bébé, pour pouvoir partager des moments de bonheur, en plein air,  avec lui… et me retrouver, moi aussi. Je suis tombée en amour avec la course, bébé aussi. Pourquoi j'en  avais besoin? Pour être bien dans mon corps, pour me dépenser, pour garder l’équilibre. En gardant l’équilibre, je suis une meilleure maman, une meilleure amoureuse. 

 Qu’est-ce qui me motive à rester active / compétitionner ?

Disons que bouger, c’est un mode de vie, c’est une de mes valeurs profondes. Alors la motivation vient  d’elle-même. Évidemment, s’inscrire à une course, un événement, se fixer un objectif, ça me permet de  signer un contrat moral avec moi-même : je vais m’entraîner le mieux que je peux pour ceci ou cela. Mais  oui, parfois, on est blessée ou on n’a pas (ne prend pas) le temps, la vie va vite, on travaille, on a des  réunions, faut préparer les repas de la semaine, et il y a 3 brassées de lavage qui poireautent dans le panier  de linge sale. Dans ces moments, ma motivation, ce sont mes gars. On essaie d’être les meilleurs modèles possibles et de leur montrer, souvent en les entraînant avec nous, que la vie est encore plus belle quand on bouge. Quand on roule, quand on court, quand on glisse. Les sourires se figent et on leur apprend la vie. Et nous, on garde l’équilibre. 

 


Commentaires


Créez votre compte

Retour au formulaire